Histoire | History

Où tout commence...

Le 2 septembre 1944 à la mi-journée, l’enfer s’abat sur la crête d’Imbrechies, située entre le petit village de Monceau et celui de Macon, à quelques pas de la frontière française. Après plus de quatre années de privations et de souffrances, le peuple belge entrevoit la lumière de la libération, apportée par les armées alliées. Les soldats de la 9ème division d’infanterie américaine qui se battent depuis novembre 1942, traversent la frontière belge vers 8 heures du matin dans le petit hameau de Cendron. Ils découvrent tout d’abord une population locale en liesse qui les accueille avec fleurs et remerciements, avant de recevoir l’information qu’à quelques kilomètres de là, un village entier a été transformé en forteresse par les Waffen SS, Macon… Ici commence l’histoire de la libération de la Belgique, à l’aube du 2 septembre 1944.

Where everything begins...

On September 2nd, 1944, at noon, hell falls on the Imbrechies Ridge, located between the small village of Monceau and the village of Macon, few steps away from the French border. After more than four years of hardships and sufferings, the Belgian People glimpse the lights of the Liberation, brought by the Allied Armies. Soldiers of the U.S. 9th Infantry Division, fighting since November 1942, cross the Belgian border around 8 hours in the morning in the small hamlet of Cendron. They first meet jubilant locals who welcome them with flowers and greetings, before they receive the information that, few kilometres away from there, an entire village was transformed into fortress by the Waffen SS, Macon… There begins the story of the Liberation of Belgium, at dawn of September 2nd, 1944.

September 2nd, 1944 : A day of freedom